Lectures

Cycle de lectures théâtralisées de comédies classiques d’autrices.

« La production continue d’écrits de femmes depuis le Moyen Âge constitue l’une des singularités de la littérature de langue française : elle est sans équivalent dans les autres littératures européennes […]. Entérinant un effacement progressif des femmes auteurs dont il reste à faire l’historique, l’histoire littéraire telle qu’elle s’est constituée au cours du XIXe siècle a isolé quelques grandes figures au nom du génie et d’une conception de la littérature résolument masculine ; elle s’est par conséquent montrée peu soucieuse de faire sa place à un ensemble important d’auteures et de publications de toutes sortes. » Des femmes en littérature, Martine Reid
Déterrer les autrices enterrées, c’est ce que la compagnie Il est doux de faire les fous se propose de faire dans ce cycle de lecture.

Mise en scène : Julie Amand
Interprétation : Éva Besnier, Jean-Baptiste Breton, Virginie Brochard, Louise Daligault, Léa Guillemet, Anne-Claire Joubard, Benjamin Lamy-Berrué, Clémence Larsimon, Vincent Lyon, Quentin Mousserion, Mélanie Vindimian

Voir le teaser

Je ne sais pas ce qu’on vous a dit. Pourquoi vous êtes ici. Il semblerait que partout en ville les fins lettrés s’adonnent à la « Nuit de la lecture », autour du thème du « fantastique ». Nous allons aussi lire à voix haute ce soir, des textes qui relèvent du fantastique d’accord, mais notre but premier n’est pas comme ailleurs votre bon plaisir. Il s’avère que dans cette librairie, depuis quelques temps, il y a un fantôme. Nous allons tenter ce soir d’entrer en communication avec lui.

Cette lecture a été crée à l’occasion de la Nuit de la Lecture 2019 pour les Lyriades.

On ne voit rien de ce qu’on regarde, l’historien de l’art Daniel Arasse l’écrit noir sur noir. Serait-ce que nos yeux ne sont pas assez éduqués ? Au contraire, ils le sont trop – trop savants, trop hâtifs à classer ce qu’ils regardent dans les catégories connues. Il faudrait retourner à une description bête des images. Daniel ARASSE est le borgne qui nous guide à travers notre royaume d’aveugles

Cette lecture a été crée à l’occasion de la Nuit de la Lecture 2018 pour les Lyriades.

Venez assister au premier comité de fondation de notre ville nouvelle ! Ses frontières : les murs de l’auditorium du Musée des Beaux-Arts d’Angers – peut-être pas son toit. Espérons que d’ici la réunion nous aurons trouvé un nom pour cette ville nouvelle… Au pire, nous vous lirons des textes sur la ville et ses noms et, à l’aide de Perec, Platon et compagnie, nous trouverons ensemble.

Nom de nom ! est une lecture-spectacle créée dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie, organisée par Les Lyriades.